Fonds

Manuscrits et imprimés

Initiale aus dem Zweiten Geschworenen Brief von 1373

Les Archives d'Etat de Zurich conservent principalement des pièces uniques, qui sont pour la plupart des documents manuscrits. Les archives imprimées et la bibliothèque d'archives renferment des fonds publiés, que l'on peut donc retrouver ailleurs.

Plus de mille ans d'histoire zurichoise

Mit dem Staatssiegel versehene Seite aus der Regenerationsverfassung von 1831

Les fonds des Archives d'Etat remontent à plus de 1100 ans et leur importance dépasse largement les frontières du canton. Zurich fut entre autres logis palatin, ville impériale, canton directeur et un centre de la Réforme. C'est ce que reflètent les fonds des archives. La continuité des archives de Zurich est remarquable, favorisée par l'absence de grandes catastrophes et guerres. Par exemple, la série centrale de procès-verbaux d'Etat, que l'on peut qualifier de colonne vertébrale des archives zurichoises, remonte jusqu'à la fin du 15e siècle et ne présente guère de lacunes.

Enrichissement permanent

Bild des Nordportals des Gubristtunnels im Bau

Les fonds les plus récents du canton de Zurich (depuis 1798/1803 et/ou depuis 1831) constituent en nombre la majeure partie des documents des Archives d'Etat. Et bien entendu, les archives publiques continuent de s'enrichir aussi longtemps qu'existe l'Etat de droit et à mesure que celui-ci produit des actes. A l'heure actuelle, ce sont environ 800 mètres linéaires de dossiers qui sont versés chaque année aux Archives d'Etat. Cet enrichissement comprend principalement les versements effectués par les autorités cantonales (Conseil cantonal, Conseil d'Etat avec administration centrale et de district, notariats, institutions cantonales, tribunaux). En sus, les Archives d'Etat peuvent également recueillir des documents privés relatifs à l'histoire du canton de Zurich, dans la mesure où ceux-ci complètent utilement les documents publiques (successions, archives d'entreprises, documents uniques). Actuellement, les Archives d'Etat de Zurich sont occupées par environ 30 kilomètres linéaires de dossiers. Sans oublier quelques terabytes de dossiers électroniques.